S’harmoniser avec les saisons, consentir aux mouvements de l’univers en soi

 In Guérison, Médecine Chinoise, Meditation

La sagesse de la nature.

L

a nature nous enseigne depuis des millénaires comment maintenir et refaire nos énergies, comment vivre en santé et créer l’abondance. Il nous suffit de l’observer, de suivre son exemple et d’accepter d’apprendre à vivre en harmonie avec elle. Parmi les choses essentielles qu’elle nous enseigne, il y a l’importance de s’adapter, de respecter les cycles de la vie qui permettent le renouvellement des ressources. La nature dit oui à tout et se transforme. De saison en saison, elle incarne le processus grandiose de la Création.

Les quatre saisons changent et se transforment continuellement l’une en l’autre. C’est ainsi qu’elles peuvent accomplir la durée du temps. Yi King  –hexagramme 32.

Le mouvement des saisons

Nous avons tous une affinité particulière avec une saison plus qu’avec une autre. Pour certains, l’automne est une bénédiction tandis que pour d’autres elle est synonyme de tristesse et de chagrin. Le simple fait qu’une saison nous affecte prouve bien à quel point nous sommes liés à la nature. Cela se passe en nous, dans notre biologie et s’exprime dans tous les états de notre être. Nous suivons intérieurement le cycle des saisons et ce bien indépendamment de notre volonté. Ces mouvements énergétiques sont le renouvellement même de notre énergie vitale et c’est souvent le décalage entre notre nature profonde intérieure, la nature elle-même et notre personnalité extérieure avec toutes ces obligations qui veut « faire » et « avoir » qui créent les disharmonies sur tous les plans de notre être. La nature a parlé. Le renouvellement de nos énergies est intimement lié à notre capacité à changer, à s’adapter et à notre façon de bouger avec elle.

Rien ne naît et rien ne meurt mais tout est en mutation perpétuelle, dans chaque être comme dans l’univers.  Le principe du taoïsme  – Livre des Mutations

Consentir à sa nature profonde

Ses cycles sont une bénédiction. Ils nous rappellent sans cesse que la vie continue, avec ou sans nous, tout en nous offrant l’opportunité de choisir d’avancer et de passer à autre chose nous aussi, si nous le souhaitons. Et dans nos transformations intérieures, la nature nous soutient à tout moment. Mais elle ne nous attend pas, l’hiver venu elle se sera déjà mis au repos. En refusant de vivre en harmonie avec la nature, nous renions nos propres énergies internes qui chercheront de toute façon à se synchroniser avec vie, à ses possibles régénérateurs.

En médecine chinoise, nous avons 5 saisons. La cinquième saison est la représentation même de ce processus transitoire. En effet, 9 jours pour quitter la saison et 9 autres pour entrer dans la suivante. Bien souvent, il s’agit d’une période où nous sommes plus fatigués. Selon notre tempérament et notre capacité à s’adapter à ce changement, certaines saisons seront plus salutaires que d’autres. Il n’en demeure pas moins que cette période soit inévitable.

Ces 5 mouvements s’engendrent dans un ordre immuable et l’énergie de la saison influence nos états d’être et même certains de nos comportements. Selon les saisons, nous serons en résonance avec certains organes. Et de par l’essence de son énergie elle nous indique les mouvements énergétiques à intégrer.

Au printemps, l’empereur est le FOIE, la terre s’éveille, dégèle et se déploie. L’émotion est vive et enflammée! Les nouveaux projets et la créativité sont en ébullition ! Mais si cela ne se passe pas tout à fait comme je l’avais prévu, il a parfois de la colère. En effet la colère se loge dans le foie ce qui explique parfois notre impatience en cette saison. Car au printemps notre foie s’éveille lui aussi!

En été, c’est le COEUR qui est dans sa puissance. L’émotion du coeur est la joie. En automne, le POUMON est l’empereur et l’hiver ce sont les REINS. En 5e saison, c’est le mouvement de la TERRE qui est à l’honneur. Il représente le centre et les intersaisons.

Se transformer soi-même, c’est transformer le monde entier. Le soleil brille, tout simplement. Parce qu’il brille, le monde entier est plein de lumière. Se transformer soi-même est un moyen de donner de la lumière au monde entier. – Ramana Maharshi

Comment?

La santé est une histoire de prévention sinon elle devient une histoire de maladie. Nous sommes encore, pour la plus part, des enfants qui refusons d’aller au lit le moment venu car nous ne voulons pas cesser de jouer! Nous nous comportons en hiver comme si c’était l’été ! Nous gardons le même rythme de vie alors qu’à l’intérieur de notre corps, la réalité est tout autre.

S’harmoniser avec la nature et ses saisons est le processus d’une vie, justement à cause de ce que cela implique en terme de changement perpétuel, de lâcher prise et de mouvements tantôt intérieurs et extérieurs.

Pour s’harmoniser avec notre nature profonde, il nous faut :

 

  • Adapter sa vie quotidienne en fonction du rythme de la saison en cours.
  • Écouter ses besoins et pas seulement ses envies.
  • Être en cohérence avec la nature et respecter ce qu’elle nous impose, car de toute façon nous ne pouvons pas aller contre. 🙂
  • Pratiquer  l’acceptation de soi et l’amour de soi.
  • Pratiquer l’acceptation de ce qui est et choisir de s’adapter.
  • Utiliser des outils comme la méditation, le yoga, le qi gong pour prendre soin de notre énergie vitale et la préserver
  • Au besoin avoir un soin saisonnier en période de transition ou en prévention.

Chaque saison impose un mouvement bien précis, qu’il nous appartient d’intégrer à nos vies si nous souhaitons renouveler de façon continue notre force vitale. Consentir à l’univers en soi, c’est reconnaître notre force de vie et sa relation intrinsèque avec la nature, avec la vie par notre harmonisation avec elle!

Recent Posts

Leave a Comment

Me contacter

Bonjour! Laissez-moi un message et je vous contacterai dans les plus brefs délais.

Not readable? Change text. captcha txt
0